SALMON Alphonse, Louis

Par Claude Pennetier

Né le 3 mai 1902 à Loos-en-Gohelle (Pas-de-Calais), mort le 21 avril 1991 à Créteil (Val-de-Marne) ; ouvrier des lignes des PTT ; conseiller municipal communiste de Choisy-le-Roi (Seine, Val-de-Marne) de 1959 à 1965.

Fils d’un mineur (houilleur) et d’une ménagère, Alphonse Salmon, titulaire du CEP, travailla comme ouvrier des lignes et adhéra à la CGT en 1920. Ses trois frères étaient ouvrier spécialisés, commerçant et aide chimiste. Sa compagne, Paulette Hardouin, partagea ses engagements. Il fit son service militaire comme caporal dans l’infanterie pendant dix-huit mois, dont six dans le Ruhr occupée. Il évoque sa participation à la commission nationale des lignes et à la commission exécutive départementale de la Seine des Télécom.

Tourneur et agent technique des PTT à Choisy-le-Roi, il participa à la résistance PTT en perturbant les lignes téléphoniques. Après la Libération, il travailla au central téléphonique de Belle-Epine.
Il adhéra au Parti communiste tardivement, en 1958. Alphonse Salmon fut élu conseiller municipal communiste de Choisy-le-Roi le 15 mars 1959. Il siégea jusqu’en 1965. La première magistrature municipale était occupée par Fernand Dupuy.

En 1959, il était membre de la commission exécutive du syndicat départementale CGT des PTT. Dans les années soixante, il fut secrétaire de la section communiste et de l’Union locale CGT de Choisy-le-Roi.

Marié le 1er décembre 1923 à Issy-les-Moulineaux le 1er décembre 1923, remarié le 28 décembre 1935 à Choisy-le-Roi, il mourut en 1991 à Créteil.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article75102, notice SALMON Alphonse, Louis par Claude Pennetier, version mise en ligne le 1er novembre 2009, dernière modification le 10 novembre 2009.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Dép. Val-de-Marne, 1 Mi 2426. — Archives de la Fédération communiste du Val-de-Marne. — État civil de Loos-en-Gohelle. — Notes d’Emmanuel Hagen.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément