CHASSAGNE Henri

Par Claude Pennetier

Né le 27 septembre 1896 à Uzerche (Corrèze), mort le 3 mars 1985 à Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne) ; cimentier-maçon ; militant communiste ; conseiller municipal de Vitry-sur-Seine (Seine, Val-de-Marne).

Fils de cultivateurs, cimentier-maçon chez Greler, Henri Chassagne fut élu conseiller municipal communiste de Vitry-sur-Seine, le 10 mai 1925 (1re section) et le 12 mai 1929, sur la liste dirigée par Pierre Périé et Charles Rigaud, 7e sur 31.

Un H. Chassagne (le même ?), militant communiste de la Seine, fut autorisé à suivre les cours de l’École de propagandiste en janvier 1921.

A-t-il un rapport avec Chassagne dit Fouquet, dirigeant de la section municipale du Parti communiste en 1925 ou avec Chassagne, secrétaire du troisième rayon de la Région parisienne en 1931 ? Rien ne permet de le croire.

Au moment de sa mort, Henri Chassagne était veuf de Thérèse Lagrave, riveteuse à la CAM, née à Paris.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article74826, notice CHASSAGNE Henri par Claude Pennetier, version mise en ligne le 18 octobre 2009, dernière modification le 24 octobre 2010.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Paris, DM3 ; versement 10451/76/1 et listes électorales. — L’Humanité, 27 janvier 1921.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément