GUILLOUX Auguste [GUILLOUX Marie, Ange, Auguste]

Par Claude Pennetier

Né le 17 avril 1869 à Corseul (Côtes-du-Nord, Côtes-d’Armor), mort en 1935 ; employé, garçon de laboratoire ou magasinier aux Arts-et-Métiers et aide-préparateur ; militant socialiste SFIO puis communiste ; conseiller municipal de Choisy-le-Roi (Seine, Val-de-Marne) de 1919 à 1925.

Fils d’un « laboureur », Auguste Guilloux était présenté comme employé (1919), garçon de laboratoire ou magasinier aux Arts-et-Métiers (1926) et aide-préparateur (1935). Domicilié à Choisy-le-Roi avant la Première Guerre mondiale, il fut élu conseiller municipal socialiste de la première section – quartier du Centre – le 7 décembre 1919, en cinquième position sur dix-huit. Le 27 janvier 1920, l’assemblée municipale le désigna comme délégué à l’Union des conseillers municipaux socialistes de la banlieue, en compagnie de Louis Dameron et Eugène Lévesque*. Il rejoignit le Parti communiste après le congrès de Tours (décembre 1920) et vota avec la majorité communiste jusqu’à la fin de son mandat, en mai 1925.

Marié avec une originaire de la Nièvre, il avait un fils, né à Choisy-le-Roi en 1898, entrepreneur de peinture dans cette commune.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article74716, notice GUILLOUX Auguste [GUILLOUX Marie, Ange, Auguste] par Claude Pennetier, version mise en ligne le 12 octobre 2009, dernière modification le 27 octobre 2009.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Paris, DM3 ; versement 10451/76/1 ; listes électorales et nominatives. — Arch. Com. Choisy-le-Roi. — Renseignements recueillis par Michèle Rault et Nathalie Viet-Depaule. — État civil de Corseul.

Version imprimable Signaler un complément