GUERDER Adrien [GUERDER Nicolas, Adrien]

Par Michèle Rault, Nathalie Viet-Depaule

Né le 27 décembre 1877 et mort le 31 mai 1966 à Ivry-sur-Seine (Seine, Val-de-Marne) ; mécanicien puis petit industriel ; conseiller municipal socialiste d’Ivry-sur-Seine de 1908 à 1919.

Fils d’un boulonnier venu de Moselle s’installer dans la commune après la guerre de 1870 et d’une couturière, Adrien Guerder fut conseiller municipal socialiste d’Ivry-sur-Seine de 1908 à 1919. Élu en mai 1908 et 1912 sur la liste de Jules Coutant, député d’Ivry qui avait depuis 1906 adhéré au Parti socialiste républicain, il suivit vraisemblablement le même itinéraire politique que le maire en quittant le Parti socialiste unifié pour faire partie de la Fédération socialiste autonome où il fut chargé de la propagande de la 3e circonscription de Sceaux. Son frère cadet, Charles, né à Ivry en 1881, publiciste et secrétaire de Jules Coutant, membre de nombreuses sociétés locales fut, à ses côtés, l’artisan actif de l’évolution politique de la municipalité.

Mécanicien, corroyeur, ouvrier sellier, Adrien Guerder se mit à son compte vers 1910 et créa la Manufacture française de courroies et cuirs industriels rue Ampère à Ivry.

Adrien Guerder s’était marié le 6 mai 1899 à Ivry-sur-Seine avec Marie-Anne Stricher, émailleuse.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article74632, notice GUERDER Adrien [GUERDER Nicolas, Adrien] par Michèle Rault, Nathalie Viet-Depaule, version mise en ligne le 9 octobre 2009, dernière modification le 18 novembre 2009.

Par Michèle Rault, Nathalie Viet-Depaule

SOURCES : Arch. Com. Ivry-sur-Seine. − Le courrier de la Seine et La voix des communes de 1908 à 1912. − Nathalie Viet-Depaule, Du côté d’Ivry-sur-Seine. Des conseillers municipaux aux habitants de 1870 à 1939, CEMS, 1984. − Notes de Claude Pennetier.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément