ÉTIENNE Louis, Auguste.

Né le 25 mai 1901 à Paris (XVIIIe arr.) ; électricien à EDF ; conseiller municipal de Thiais (Seine, Val-de-Marne) de 1947 à 1959 puis à partir 1965.

Sympathisant communiste, Louis Étienne fut élu conseiller municipal de Thiais le 13 mai 1945, sous l’étiquette Front National (FN, mouvement de résistance).

Il fut réélu comme communiste le 19 octobre 1947 et le 26 avril 1953. Non élu en 1959, il siégea sous l’étiquette de l’ALIM à partir du 14 mars 1965. Louis Étienne devint deuxième adjoint supplémentaire le 18 mai 1945 (puis troisième adjoint), il y fut maintenu le 25 octobre 1947, et fut désigné deuxième adjoint le 4 mai 1953.

Pendant ses mandats, la première magistrature municipale fut successivement occupée par le communiste Émile Zimmermann, Georges Halgoult (Mouvement républicain populaire, MRP), puis Albert Glardon (AM/DIC) et André Baron (ALIM).

En 1953, il demeurait rue de la Liberté.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article74551, notice ÉTIENNE Louis, Auguste., version mise en ligne le 7 octobre 2009, dernière modification le 13 octobre 2009.

SOURCES : Arch. Dép. Val-de-Marne, 1 Mi 2426, D1 M2 2692 (listes électorales 1953). — Arch. Paris, 10451/76/1 n°4. — Notes d’Emmanuel Hagen.

Version imprimable Signaler un complément