CAVIN Charles, Gérôme

Par Michèle Rault

Né le 22 juin 1906 à Foug (Meurthe-et-Moselle), mort le 14 septembre 1976 à Paris (XIIIe arr.) ; volontaire en Espagne républicaine domicilié à Ivry-sur-Seine (Seine, Val-de-Marne) ; cantonnier.

Fils d’un monteur-chaudronnier, Charles Cavin travailla dans les mines de fer du bassin lorrain avant de venir vivre avec son père à Ivry-sur-Seine (Seine, Val-de-Marne) dans les années 30. Militant du Parti communiste à partir de 1931, il était secrétaire de cellule et militait à la CGT lorsqu’il partit comme volontaire en Espagne républicaine.

Il arriva en Espagne le 27 octobre 1936 et appartint à la 14e Brigade (La Marseillaise) puis à la 11e Brigade (Thaelmann) à partir du 27 octobre 1937. Nommé sergent le 12 décembre 1936, très grièvement blessé à deux reprises et évacué à Murcia, il fut nommé responsable politique à l’hôpital. À l’automne 1938, il fut rapatrié lors du retrait des Brigades internationales.

Charles Cavin trouva de l’embauche comme cantonnier à la ville d’Ivry jusqu’à sa mobilisation. Le 20 juin 1940, il fut fait prisonnier dans les Vosges puis interné dans un stalag en Allemagne. Rapatrié le 28 avril 1945, il retrouva son emploi à la mairie jusqu’à sa retraite en mars 1967.

Il s’était marié le 17 septembre 1945 à Ivry-sur-Seine avec Huguette Allard, employée de bureau.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article74415, notice CAVIN Charles, Gérôme par Michèle Rault, version mise en ligne le 28 septembre 2009, dernière modification le 27 octobre 2009.

Par Michèle Rault

SOURCES : Arch. AVER. — Arch. Com. Ivry-sur-Seine. — Témoignage de Madame Cavin, 1986. — Archives du Komintern, dossiers Brigades internationales, RGASPI.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément