NOIRIGAT Odette [née RACARIE Odette, Renée]

Par Annie Pennetier

Née le 17 mai 1909 à Paris (XIIIe arr.), morte le 26 mars 1983 à Villeneuve-Saint-Georges (Seine-et-Oise, Val-de-Marne) ; résistante en Savoie ; conseillère municipale de Villeneuve-Saint-Georges de 1945 à 1959 ; adjointe spéciale de Triage ; militante communiste.

Odette Noirigat
Odette Noirigat
Jean-Marie Castel, Les Villeneuvois et les Villeneuvoises sous l’Occupation (1940-1944).

Femme d’un cheminot de Villeneuve-Saint-Georges, Félix Noirigat, Odette Noirigat le rejoignit en Savoie après sa libération des camps d’internement en mai 1942 (prison de Fort-Barraux) et participa comme lui à la Résistance. Elle était agent de liaison du 1er Bataillon région XII.

En 1945, Odette Noirigat fut élue conseillère municipale de Villeneuve-Saint-Georges. Le 31 janvier 1946, sous la mandature Henri Janin elle est 3e adjointe. Réélue en 1947, elle fut adjointe spéciale du quartier de Triage (4e adjointe). En 1948, sous la mandature Vermot-Desroches, elle était 5e adjointe, puis en 1951, toujours avec Vermot-Desroches, elle était 4e adjointe. Le 12 avril 1957, les communistes perdirent la majorité et le socialiste Marius Faisse devint maire, elle resta simple conseillère minoritaire jusqu’en 1959.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article74397, notice NOIRIGAT Odette [née RACARIE Odette, Renée] par Annie Pennetier, version mise en ligne le 27 septembre 2009, dernière modification le 26 octobre 2009.

Par Annie Pennetier

Odette Noirigat
Odette Noirigat
Jean-Marie Castel, Les Villeneuvois et les Villeneuvoises sous l’Occupation (1940-1944).

SOURCES : Arch. Com. Villeneuve-Saint-Georges (Élisabeth Gagne). — Jean-Marie Castel, Raymond Juret, Les Villeneuvois et les Villeneuvoises sous l’Occupation (1940-1944), Montgeron, Desbouis Grésil, 1990.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément