GOURAUD Jean, François

Par Claude Pennetier

Né le 9 août 1899 à Saint-Symphorien-sur-Couze (Haute-Vienne), mort le 9 mars 1978 à Thouron (Haute-Vienne) ; cimentier puis cultivateur ; militant communiste ; conseiller municipal d’Alfortville (Seine, Val-de-Marne).

Fils de cultivateurs, Jean Gouraud fut cultivateur lui-même avant de venir travailler dans la région parisienne comme cimentier, en 1925.

Élu conseiller municipal communiste d’Alfortville sur la liste dirigée par Marcel Capron, le 12 mai 1929, il assista à vingt-cinq puis cultivateur ; militant communiste ; conseiller municipal d’Alfortville séances sur 32. Mais, après sa réélection le 5 mai 1935, son absence fut totale à partir du milieu de l’année 1937. Il s’installa comme cultivateur à Thouron en février 1938, sans démissionner de son mandat. Le conseil de préfecture prononça sa déchéance le 8 mars 1940 pour appartenance au Parti communiste.

Marié le 25 avril 1922 à Thouron, il eut deux enfants (nés en 1923 à Thouron et en 1926 à Alfortville).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article74366, notice GOURAUD Jean, François par Claude Pennetier, version mise en ligne le 26 septembre 2009, dernière modification le 27 septembre 2009.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Paris, DM3 ; versement 10451/76/1 ; listes électorales et nominatives. — Renseignements recueillis par Michèle Rault et Nathalie Viet-Depaule. — État civil de Saint-Symphorien-sur-Couze et de Thouron.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément