TEYSSÈDRE Auguste

Par Claude Pennetier

Né le 9 octobre 1876 à Decazeville (Aveyron) ; tourneur ou mécanicien puis marchand de vins ; militant communiste ; conseiller municipal de Vitry-sur-Seine (Seine, Val-de-Marne).

Fils d’un puddleur décédé à Ivry-sur-Seine en 1902, Auguste Teyssèdre, fut journalier (1900) puis tourneur ou mécanicien, surveillant, entrepreneur de débarquement (1912-1923), et enfin marchand de vins. Il fut élu le 10 mai 1925 conseiller municipal communiste de la première section, quartier du Centre, de Vitry-sur-Seine sur la liste dirigée par Pierre Périé 4e sur 17. Il était cité en troisième position des délégués sénatoriaux de Vitry en janvier 1927.

Selon le témoignage de Robert Soudant, il tenait un café 89 avenue Jean Jaurès où se réunissait la section socialiste SFIO en 1931. Lui-même était sympathisant ou membre de ce parti.

Il se marié une première fois le 10 novembre 1900 à Ivry-sur-Seine avec Catherine Porte, journalière et une seconde fois avec Léonide Drouillas, une originaire de Corrèze, couturière puis sans profession. Il était père d’un fils né à Ivry-sur-Seine en 1909.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article74268, notice TEYSSÈDRE Auguste par Claude Pennetier, version mise en ligne le 23 septembre 2009, dernière modification le 23 septembre 2009.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Paris, DM3 ; vers.10451/76/1. — Arch. Com. Vitry-sur-Seine. — Notes de Michèle Rault.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément