CHASSIN Alfred, Armand

Par Annie Pennetier

Né le 7 mars 1907 à Aulnois-sous-Laon (Aisne), mort le 18 janvier 1975 à Villeneuve-Saint-Georges (Seine-et-Oise, Val-de-Marne) ; charbonnier, cheminot puis ouvrier de l’alimentation ; conseiller municipal de Valenton élu en 1935.

Charbonnier chez Compeau au Val Pompadour puis employé au PLM, Alfred Chassin faisait partie des conseillers municipaux élus en mai 1935 à Valenton, dans la municipalité de Vincent Bureau (liste ouvrière et prolétarienne). Il était pompier bénévole et clairon dans sa fanfare avec son beau-père.

À la Libération, il fut membre du conseil municipal provisoire mis en place en septembre 1944, présidé par Théodule Jourdain. Lecteur de l’Humanité, il semblait être sympathisant communiste.

Travaillant dans l’entreprise Springer (levures) à Maisons-Alfort (Seine, Val-de-Marne) après-guerre, il habitait au Val Pompadour, avec sa femme Raymonde Pouillot, couturière, née en 1911 et décédée en 1994. Le couple n’eut pas d’enfants. Il logeait rue Pasteur, dans une maison de deux pièces construite en mâchefer par son beau-père Julien Pouillot.

Sa mère, veuve, habitait Choisy-le-Roi.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article74239, notice CHASSIN Alfred, Armand par Annie Pennetier, version mise en ligne le 23 septembre 2009, dernière modification le 15 mars 2010.

Par Annie Pennetier

SOURCES : Arch. Dép. Val-de-Marne, E dépôt Valenton 1K 1. — Association de recherches et d’études à Valenton, Valenton des origines à nos jours, 1987. — Recherches d’état civil infructueuses à la mairie d’Aulnois. — Notes d’Emmanuel Hagen. — Témoignage de son neveu, Gilbert Pouillot.

Version imprimable Signaler un complément