ALBRECHT Raymonde [née NENNIG Raymonde]

Par Annie Pennetier

Née le 30 juin 1921 à Bobigny (Seine, Seine-Saint-Denis) ; mécanicienne puis assistante dentaire ; militante communiste ; conseillère municipale de Valenton (Seine-et-Oise, Val-de-Marne) de 1964 à 1977.

Raymonde Albrecht travailla à la chaîne dans l’entreprise de fabrication de machines à coudre Perma à Courbevoie (Seine, Hauts-de-Seine) pendant au moins cinq années puis comme assistante dentaire à Corbeil (Essonne) de 1969 à 1981. Elle adhéra au Parti communiste dans les années 1950. Elle fut élue conseillère municipale de Valenton le 21 mars 1965. Elle fut réélue en 1971 et siégea jusqu’en 1977. La première magistrature municipale était occupée par Julien Duranton.

Raymonde Albrecht participait au club de couture « L’ouvroir » animé par les militantes de l’Union des femmes françaises (UFF).

Elle s’était mariée religieusement le 25 juillet 1942 à Paris (Xe arr.) avec Georges Albrecht. Le couple eut trois enfants, baptisés et éduqués religieusement sous la pression de la belle-mère. Georges Albrecht travaillait chez Alsthom, comme dessinateur puis ingénieur et militait à la CGT. Militant communiste actif de Valenton, il fut membre du secrétariat de la section dans les années 1965-1968,responsabilité qu’il quitta pour rejoindre la cellule de son entreprise. Il mourut en 2004.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article74154, notice ALBRECHT Raymonde [née NENNIG Raymonde] par Annie Pennetier, version mise en ligne le 19 septembre 2009, dernière modification le 3 janvier 2011.

Par Annie Pennetier

SOURCES : Arch. Dép. Val-de-Marne, 1711 W 1. — Association de recherches et d’études de Valenton, Valenton des origines à nos jours, 1987. — Entretien avec Raymonde Albrecht .Témoignage Marcel Bordereau 2010.

Version imprimable Signaler un complément