RANNOU Paul, Pierre, Marie

Né le 16 octobre 1902 à Lanriec (Finistère), mort le 17 mai 1966 à Paris (XIIIe arr.) ; terrassier ; syndicaliste et militant communiste ; conseiller municipal de Vitry-sur-Seine (Seine, Val-de-Marne).

Fils d’un marin, Paul Rannou, terrassier à la Bourse du Travail de Paris, fut propagandiste du syndicat des terrassiers et militant communiste. Élu le 5 mai 1935 conseiller municipal de Vitry-sur-Seine sur la liste conduite par Charles Rigaud, il fut déchu de son mandat le 29 février 1940.

Il fit partie du Comité local de Libération qui s’installa à la mairie le 19 août 1944 sous la présidence de Paul Armangot. Ce dernier fut arrêté par les Allemands et exécuté avec sept vitriots le 21 août. Paul Rannou lui succéda le 25 août 1944 mais il ne s’agissait que d’une mesure provisoire car Lucien Français, libéré du camp de Compiègne, devint maire de Vitry. Paul Rannou devint vice-président au conseil municipal provisoire en octobre 1944 (sous l’étiquette NDS) et retrouva son siège de conseiller en avril 1945 (municipalité Lucien Français). Son mandat prit fin en 1947.

Veuf en premières noces de Thérèse Rivière, marié à Lucie Moizard le 27 avril 1940 à Vitry, il était gardien d’immeubles au moment de sa mort.

Paul Rannou avait fondé l’Amicale des Bretons de Vitry.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article74082, notice RANNOU Paul, Pierre, Marie, version mise en ligne le 16 septembre 2009, dernière modification le 16 septembre 2009.

SOURCES : Arch. Dép. Paris, DM3, vers. 10451/76/1. — Arch. Com. Vitry. — Le Travailleur (canton d’Ivry), avril 1935. — Vitry, hier, aujourd’hui, demain, 1975, n° 60, mensuel d’information locale de Vitry. — État civil de Lanniec.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément