PÉTION Célestin

Par Claude Pennetier

Né le 23 mai 1876 à Villeneuve-au-Chemin (Aube), mort le 22 mai 1969 à Châteaudun (Eure-et-Loir) ; ouvrier en pharmacie ; militant socialiste puis communiste ; conseiller municipal d’Alfortville (Seine, Val-de-Marne).

Fils d’un manouvrier et d’une bonnetière, Célestin Pétion, métallurgiste, fut élu le 30 novembre 1919 conseiller municipal socialiste d’Alfortville sur la liste de Jules Cuillerier. Ayant adhéré au Parti communiste après le congrès de Tours (décembre 1920), il fit partie des quatre édiles composant la minorité communiste de l’assemblée communale. Il vota plusieurs fois contre des propositions de la municipalité socialistes, ainsi, le 8 décembre 1929, contre une soumission pour l’exécution du service d’enlèvement des ordures ménagères. À partir de l’automne 1921, son opposition, et celle de Arsène Bellico, Auguste Honoré et Raoul Sébile, fut complète. Ils s’abstenaient ou votaient contre les principales mesures.

Il se présenta sans succès sur la liste du BOP en mai 1925.

Il fut cependant, dans les années trente, délégué par le conseil municipal pour l’élaboration des listes électorales aux élections prud’hommes, comme « électeur employé ».

Il s’était marié le 25 août 1900 à Essonnes, avec une papetière.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article74002, notice PÉTION Célestin par Claude Pennetier, version mise en ligne le 14 septembre 2009, dernière modification le 28 juillet 2010.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Paris, DM3, vers. 10451/76/1. — Arch. Com. Alfortville.

Version imprimable Signaler un complément