NICOL Fernand, Eugène, Henri

Par Michèle Rault, Nathalie Viet-Depaule

Né le 15 juillet 1924 à Paris XIIIe ; ajusteur-outilleur ; militant communiste et syndicaliste CGT ; conseiller municipal d’Ivry-sur-Seine (Seine, Val-de-Marne) de 1959 à 1965.

Fils d’un receveur à la RATP et d’une ouvrière en bijouterie, Fernand Nicol fut membre des FFI du XIIIe arrondissement lors de la Libération de Paris. Ajusteur-outilleur, métier qu’il avait appris en apprentissage à la RATP, il travailla dans plusieurs entreprises dont l’entreprise Jappy d’Arcueil (Seine, Val-de-Marne) où, militant de la CGT, il était responsable du CE. Puis il fut embauché à l’usine Denzer de Montreuil-sous-Bois (Seine, Seine-Saint-Denis) où il rejoignit le bureau d’études.

Fernand Nicol s’engagea au Parti communiste en 1947 et fut responsable de la cellule du quartier Mirabeau d’Ivry-sur-Seine, commune où il était venu habiter. Il militait également au Mouvement de la Paix. Il fut élu conseiller municipal communiste d’Ivry-sur-Seine le 8 mars 1959 sur la liste conduite par Georges Marrane. Il fut membre du comité de section et du secrétariat du Parti communiste à Ivry. Il ne se représenta pas en 1965 et partit habiter Vitry-sur-Seine en 1973 où il continua à militer. En 2007, il était vétéran du Parti communiste.

Père de deux enfants, Fernand Nicol s’était marié à Paris XVIIIe le 13 juillet 1946 avec Marthe Gaillard, employé au centre municipal de santé d’Ivry pendant vingt-deux ans.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article73957, notice NICOL Fernand, Eugène, Henri par Michèle Rault, Nathalie Viet-Depaule, version mise en ligne le 12 septembre 2009, dernière modification le 12 septembre 2009.

Par Michèle Rault, Nathalie Viet-Depaule

SOURCES : Arch. Dép. Val-de-Marne, 1 Mi 2426. — Arch. Com. d’Ivry-sur-Seine. — Témoignage de Fernand Nicol, 2007.

Version imprimable Signaler un complément