NEVRAUMONT Marcel, Auguste, Joseph

Par Claude Pennetier

Né le 29 novembre 1889 à Reims (Marne), mort en déportation le 13 août 1942 à Auschwitz ; artisan cordonnier ; militant communiste ; conseiller municipal de Maisons-Alfort (Seine, Val-de-Marne).

Fils d’un valet de chambre, Marcel Nevraumont, artisan cordonnier, fut élu le 12 mai 1935 conseiller municipal communiste de Maisons-Alfort sur la liste conduite par Albert Vassart. Il fut déchu de son mandat le 16 mars 1940 par la préfecture de la Seine pour appartenance au Parti communiste.

Marcel Nevraumont fit partie de ceux qui organisèrent la manifestation du 25 juillet 1940 pour reprendre la mairie de Maisons-Alfort. Il fut arrêté, interné à Aincourt (Seine-et-Oise, Val-d’Oise) le 10 octobre 1940 et à Rouillé (Vienne) le 6 novembre 1941 enfin remis aux autorités allemandes et transféré au camp de Royallieu à Compiègne.

Il fut déporté dans le convoi dit des 45 000 le 6 juillet 1942 et mourut peu de temps après. Le Comité local de Libération ignorait qu’il avait trouvé la mort à Auschwitz lorsqu’il le désigna comme membre du conseil municipal provisoire.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article73953, notice NEVRAUMONT Marcel, Auguste, Joseph par Claude Pennetier, version mise en ligne le 12 septembre 2009, dernière modification le 16 janvier 2018.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Paris, DM3, versement 10451/76/1. — Arch. Com. Maisons-Alfort. — État civil. — Notes de Jean-Pierre Besse.

Version imprimable Signaler un complément