NECTOUX Marcel, Michel

Par Claude Pennetier

Né le 25 mai 1897 à Paris (XIe arr.), mort le 27 novembre 1966 à Paris (XIIIe arr.) ; tourneur sur métaux ; militant communiste ; conseiller municipal de Vitry-sur-Seine (Seine, Val-de-Marne).

Fils d’un chaudronnier et d’une domestique, Marcel Nectoux, fut tourneur sur métaux, notamment chez Gnöme et Rhône dans le XIIIe arr. de Paris. Il fut élu le 5 mai 1935 conseiller municipal communiste de Vitry-sur-Seine (Seine, Val-de-Marne) sur la liste conduite par Charles Rigaud, 12e sur 32. Il fut déchu de son mandat le 29 février 1940 par le conseil de préfecture pour appartenance au Parti communiste.

Sa femme née Henriette Bourrachot qu’il avait épousée en janvier 1928 à Paris (XIe arr.), membre du PC, faisait partie en 1935 de la commission exécutive de l’Union des femmes contre la misère et la guerre. Elle suivit une école centrale du PC en 1937. Dans son autobiographie de 1937, son beau-frère, Robert Constantin, signalait cette parenté : sa femme Louise Bourrachot, soeur d’Henriette, comptable, sténo-dactylo, trésorier d’une cellule parisenne, venait de mourir.

Marcel Nectoux était toujours domicilié à Vitry au moment de son décès.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article73949, notice NECTOUX Marcel, Michel par Claude Pennetier, version mise en ligne le 11 septembre 2009, dernière modification le 13 septembre 2009.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Dép. Paris, DM3, versement 10451/76/1. — Le Travailleur (canton d’Ivry), avril 1935. — L’Ouvrière, 16-30 avril 1935. — RGASPI, 495 270 7352, dossier de Robert Constantin. — État civil.

Version imprimable Signaler un complément