AGERON Jean, Élie

Par Jacques Girault

Né le 6 juillet 1921 à Voiron (Isère) ; professeur ; militant syndicaliste du SNET ; militant socialiste, maire de Charnècles (Isère).

Fils de Prudent Ageron*, professeur à l’École nationale professionnelle, Jean Ageron fréquenta le lycée Champollion à Grenoble, puis la Faculté des sciences. Licencié en mathématiques-physique, titulaire d’un diplôme d’études supérieures d’analyse mathématiques, il réussit le concours de l’agrégation de mathématiques. Nommé professeur de mathématiques à l’ENP de Voiron en octobre 1942, il partit pour les chantiers de jeunesse (août 1943-avril 1944). Après avoir enseigné à l’ENP d’Egletons (Corrèze) d’avril à octobre 1944, il réintégra l’ENP de Voiron où il enseigna en classes de mathématiques supérieures (1962-1981) dans l’établissement, devenu lycée technique où il fut notamment le collègue de Georges Lauré*.

Ageron se maria en août 1945 à Villeubanne (Rhône).

Membre du Syndicat national de l’enseignement technique, Ageron fut secrétaire régional de 1956 à 1959. Il signa les appels à voter pour les listes autonomes pour les élections à la commission administrative du SNET de 1957 à 1962.

Socialiste, Ageron fut élu conseiller municipal de Charnècles (Isère) en 1953. Devenu en 1959 maire de la commune, il accomplit quatre mandats. En 1983, il ne se représenta pas.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article73944, notice AGERON Jean, Élie par Jacques Girault, version mise en ligne le 11 septembre 2009, dernière modification le 5 janvier 2019.

Par Jacques Girault

SOURCES : Archives de l’IRHSES (SNET, Fonds Rabier et Astre). — Renseignements fournis par l’intéressé.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément