HANNHART Henri

Par Claude Pennetier, Nathalie Viet-Depaule

Né le 20 juillet 1906 à Paris (Xe arr.), mort le 12 décembre 1966 à Paris (XVe arr.) ; ouvrier mécanicien ; conseiller municipal communiste d’Alfortville (Seine, Val-de-Marne) de 1935 à 1940 puis 1944 à 1951.

Né le 20 juillet 1906 à Paris (Xe arr.) d’un père mécanicien-ajusteur et d’une mère cartonnière qui légitimèrent sa naissance par leur mariage en 1907, Henri Hannhart, mécanicien lui-même, vint habiter Alfortville après son mariage en septembre 1928 avec Denise Robinot, perlière puis cartonnière, originaire de Vigneux. Militant communiste, il entra au conseil municipal le 5 mai 1935 en huitième position (sur 27) sur la liste de Marcel Capron et fut désigné délégué sénatorial suppléant en 1935 et titulaire en 1938. Il assista à toutes les séances du conseil municipal jusqu’à la suspension de la municipalité. Il travaillait comme mécanicien chez Chaigneau Brasier à Ivry-sur-Seine.

Le conseil de préfecture le déchut de son mandat le 1er mars 1940 pour appartenance au Parti communiste. Arrêté, à la suite de la tentative de réoccupation de la mairie le 25 juilllet, en même temps que Gilbert Lasséchère et Gaston Ruan, il fut interné le 10 octobre 1940 à Aincourt (Seine-et-Oise, Val-d’Oise). Il fut transféré à Fontevrault (Maine-et-Loire) le 4 décembre 1940. Il fut déporté le 6 juillet 1942 vers Auschwitz dans le convoi dit des 45 00 puis transféré à Sachsenhausen et à Dachau d’où il fut libéré le 29 avril 1945.

Il fit partie de la délégation spéciale (conseil municipal provisoire) selon l’arrêté du 4 novembre 1944 (présidée par Eugène Gauchard) et retrouva son siège le 19 octobre 1947 sous la municipalité Raoul Bleuse. Demeurant rue Édouard Vaillant, son mandat prit fin avec la dissolution du conseil par décret ministériel en décembre 1951.

Devenu parisien, il était fraiseur-outilleur au moment de sa mort.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article73907, notice HANNHART Henri par Claude Pennetier, Nathalie Viet-Depaule, version mise en ligne le 10 septembre 2009, dernière modification le 2 décembre 2009.

Par Claude Pennetier, Nathalie Viet-Depaule

SOURCES : Arch. Paris, DM3 ; versement 10451/76/1 ; listes électorales et nominatives. — Arch. PPo. 101.— Arch. Dép. Val-de-Marne, 1 Mi 2426.— Etat civil de Paris (Xe et XVe arr.) et d’Alfortville. — Arch. Com. d’Alfortville.— Renseignements recueillis par Michèle Rault, Nadia Michel, Jean-Pierre Besse et Emmanuel Hagen.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément