MADORE Gisèle [née BARDOT Gisèle, Aline, dite MADORE-BARBOT]

Par Emmanuel Hagen, Claude Pennetier

Née le 14 novembre 1905 à Maisons-Alfort (Seine, Val-de-Marne) ; conseillère municipale d’Alfortville (Seine, Val-de-Marne).

Gisèle Bardot
Gisèle Bardot
Cliché fourni par sa famille

Gisèle Madore adhéra au Parti communiste en 1934. Elle fut élue aux élections municipales de 1935 à Maisons -Alfort, conseillère municipale. Elle fut invalidé, bien sur.

Malgré sa maladie, elle fut une militante active pendant l’occupation, hébergeant les clandestins, diffusant la presse clandestine, faisant les liaisons, organisant la protestation des femmes, contre Vichy et son rationnement au bénéfice de l’occupant.

Sans profession, Gisèle Barbot-Madore fut élue conseillère municipale d’Alfortville le 13 mai 1945 en 15e position sur 30, avec 7444 voix sur 10238 votants, sous l’étiquette de l’UFF. La première magistrature municipale était occupée par Eugène Gauchard. Elle était la dirigeante locale de l’UFF.

Mariée à Maisons-Alfort le 11 septembre 1926 avec Maurice Madore, séparée en 1934, divorcée le 22 mai 1939, en accord avec son ancien mari elle avait gardé le nom de Madore.

Toujours communiste, elle mourut dans la même commune en cours de mandat le 29 mars 1946.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article73877, notice MADORE Gisèle [née BARDOT Gisèle, Aline, dite MADORE-BARBOT] par Emmanuel Hagen, Claude Pennetier, version mise en ligne le 10 septembre 2009, dernière modification le 30 décembre 2016.

Par Emmanuel Hagen, Claude Pennetier

Gisèle Bardot
Gisèle Bardot
Cliché fourni par sa famille

SOURCES : Arch. Dép. Val-de-Marne, 1 Mi 2426. — Arch. Com. Alfortville, listes électorales. — Arch. de Paris, 10451/76/1 n°4. — État civil de Maisons-Alfort (extrait). — Renseignements communiqués par son fils, Guy Madore.

Version imprimable Signaler un complément