MAZUBERT Jean-Élie

Né le 29 août 1902 à Perpezac-le-Noir (Corrèze) ; menuisier ; militant communiste de la région parisienne et de Corrèze ; conseiller municipal de Villeneuve-le-Roi (Seine-et-Oise, Val-de-Marne) en 1935, puis maire de Croissy-sur-Seine (Seine-et-Oise, Yvelines) en 1945.

Fils de cultivateurs, Jean-Élie Mazubert adhéra au Parti communiste en 1933. Menuisier syndiqué à la CGTU, résidait à Villeneuve-le-Roi où il fut élu en 1935 sur la liste du Bloc ouvrier et paysan (BOP) conseiller municipal communiste et 2e adjoint.

Déchu de son mandat en 1939, il fut fait prisonnier en 1940. Revenu de captivité en 1942, il s’installa à Croissy-sur-Seine, où il reprit une activité militante en dépit de la surveillance policière. Président local du Front national, il fut nommé maire de Croissy à la Libération.

Jean-Élie Mazubert fut candidat aux élections législatives de novembre 1946 dans la 1re circonscription de Seine-et-Oise. Secrétaire en 1950 de la section communiste de Rueil (Seine-et-Oise, Hauts-de-Seine), il se présenta aux élections cantonales de 1955 dans le canton de Marly (Seine-et-Oise, Yvelines) et aux élections législatives de 1958 dans la 3e circonscription de Seine-et-Oise.

Il se retira en Corrèze où il fut sectaire de la section communiste de Vigeois, membre du comité fédéral à partir de 1965. Il était membre du bureau national du Secours populaire.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article73836, notice MAZUBERT Jean-Élie, version mise en ligne le 8 septembre 2009, dernière modification le 9 janvier 2012.

SOURCES : Arch. Seine-et-Oise, 2 M 30/56, 1 W 139, 221, 967 et 1007. — Marseillaise de Seine-et-Oise, 16 février 1944. — Renaissance de Seine-et-Oise, 26 août 1950. — État civil. — RGASPI, 495 270 2874, dossier dans les archives du Komintern, pas encore consulté.

Version imprimable Signaler un complément