Né le 19 juillet 1886 à Alès (Gard), fusillé sommairement le 25 août 1944 à Alès ; instituteur, militant socialiste puis communiste, conseiller municipal et maire d’Alès (1925), déchu puis réélu ; conseiller général puis député (1936). Dirigeant communiste de la région languedocienne dans l’entre-deux-guerres, quitte le PCF après le Pacte germano-soviétique ; membre du POPF durant l’Occupation, arrêté pour résistance en juillet 1944.

La notice complète comporte 10318 signes

Lire la notice complète