LE MEUR Christophe, Michel, Stanislas, Jérôme

Né le 30 septembre 1911 à Tourch (Finistère), mort en déportation le 31 janvier 1943 à Auschwitz ; terrassier-puisatier ; militant communiste et syndicaliste unitaire de Villejuif (Seine, Val-de-Marne) ; volontaire en Espagne républicaine .

Christophe Le Meur, effectua son service militaire comme soldat dans l’infanterie. Terrassier-puisatier, militant communiste depuis 1934 et syndicaliste de la CGTU puis de la CGT réunifiée, il vivait 11 rue du Docteur-Quéry à Villejuif (Seine, Val-de-Marne).

Il arriva le 17 novembre 1936 en Espagne. Grièvement blessé sur le front de Teruel (décembre 1937-février 1938), il fut rapatrié sur l’hôpital de Bicêtre (Seine) d’où il sortit estropié de la jambe droite.

Sous l’Occupation allemande, il participa à la reconstitution clandestine du PC. Arrêté le 22 avril 1941 par la police française pour diffusion de matériel, il fut interné à la Santé puis à Poissy enfin au camp de Voves. Livré aux autorités d’Occupation, il fut déporté le 6 juillet 1942 dans le convoi dit des « 45 000 » à Auschwitz. Il y mourut le 31 janvier 1943.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article73666, notice LE MEUR Christophe, Michel, Stanislas, Jérôme, version mise en ligne le 30 août 2009, dernière modification le 4 novembre 2012.

SOURCES : Arch. RGASPI 545.6.1039 liste des Brigadistes français en Espagne républicaine, fiches individuelles 31 décembre 1937 ; RGASPI 545.2.112, BDIC mfm 880/47. – Eugène Kerbaul, 1 640 militants du Finistère (1918-1945), Bagnolet, 1988. — La Fondation pour la Mémoire de la Déportation, Le livre mémorial…op.cit.—Villejuif à ses martyrs de la barbarie nazie, brochure sans date mais 1945, éditée par la section communiste et la municipalité de Villejuif.— Note de Jean-Pierre Besse. — État civil de Tourch.

Version imprimable Signaler un complément