LAPIERRE Georges, Albert, Léon

Par Michèle Rault, Nathalie Viet-Depaule

Né le 18 août 1878 à Paris (XVIIe arr.) ; serrurier ; militant communiste ; conseiller municipal d’Ivry-sur-Seine (Seine, Val-de-Marne).

Fils d’un caissier, Georges Lapierre habitait Clichy (Seine, Hauts-de-Seine), d’abord sentier du Bois, puis rue du Parc et enfin boulevard National jusqu’en 1921 d’où il déménagea pour s’installer à Ivry-sur-Seine, boulevard National, dans le quartier du Port. Il reprit un débit de boissons.

C’est à Ivry, que, connu comme militant communiste et aussi comme franc-maçon, il fut élu conseiller municipal lors des élections complémentaires du 23 avril 1922 avec 1 094 voix sur 1 828 votants et 3 773 inscrits, à la suite du décès d’Émile Legal* et des démissions de François Cazallot*, Alphonse Groseiller*, Félix Guéret*, Edme Guilloux* et Auguste Jandot* qui avaient désavoué publiquement la révocation d’Alfred Jouatte*, un communiste, employé municipal de la commune.

Membre de la commission des travaux, des fêtes et fournitures, il n’honora pas très longtemps son mandat puisqu’il informa le conseil municipal le 16 février 1923 qu’il donnait sa démission, considérée comme définitive, le 30 mars 1923, par le préfet de la Seine. Redevenu métallurgiste, il retourna à Clichy où, jusqu’en 1938, il résida successivement boulevard National puis boulevard Victor Hugo.

Il se maria deux fois, à Paris : dans le XVIIe arr. avec Georgette, Marie Duploug, employée de commerce, le 6 septembre 1902 dont il divorça le 24 février 1910 et dans le IIe arr. avec Flore Marie Joseph Hoefkens, sans profession.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article73634, notice LAPIERRE Georges, Albert, Léon par Michèle Rault, Nathalie Viet-Depaule, version mise en ligne le 27 août 2009, dernière modification le 28 août 2009.

Par Michèle Rault, Nathalie Viet-Depaule

SOURCES : Arch. Paris, DM3 ; versement 10451/76/1 ; listes électorales et nominatives. — Arch. Com. de Clichy et d’Ivry-sur-Seine. — Bernard Chambaz, L’implantation du Parti communiste français à Ivry pendant l’entre-deux-guerres, mémoire de maîtrise, Paris I, 1971. — Jean Lojkine, Nathalie Viet-Depaule, Classe ouvrière, société locale et municipalités en région parisienne, CEMS, 1984. — Témoignage de Madame Robert Guilloux. — État civil de Paris.

Version imprimable Signaler un complément