LALUQUE Raymond, Eugène

Par Michèle Rault, Nathalie Viet-Depaule

Né le 8 novembre 1918 à Paris (XIIIe arr.), mort le 10 novembre 1987 à Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne) ; polisseur sur métaux ; militant communiste, secrétaire général de l’Union sportive d’Ivry (1954-1964) ; conseiller municipal d’Ivry-sur-Seine (1947-1956).

Raymond Laluque, fils d’un brocanteur-ferrailleur, troisième d’une famille de onze enfants, vécut à Villejuif (Seine, Val-de-Marne) puis, à partir de 1934, dans le quartier du Fort d’Ivry-sur-Seine. Il commença à travailler à l’âge de quatorze ans comme polisseur sur métaux. Sportif, il adhéra au club local de l’Étoile rouge sportive internationale en 1934. Mobilisé pendant la Seconde Guerre mondiale, volontaire pour les corps francs, blessé aux jambes, il fut arrêté le 18 juin 1940 à Plancher (Haute-Saône), interné au camp de Hamertchien (Stalag II B) puis rapatrié le 21 juillet 1941 comme soutien de famille. Il entra alors dans la Résistance dans un groupe de jeunesse sous les ordres de Jean Hartmann et de Jean Compagnon. Il participa à de nombreuses distributions de tracts et de journaux avec ses frères, Henri et Lucien, qui avaient reconstitué une cellule communiste dans leur quartier. Il contribua à la formation de plusieurs groupes de FTPF, dans le département de la Manche et le XIe arr. de Paris. Il fut agent de liaison et de renseignement, en particulier de deux Ivryens, Robert Witchitz* et Célestino Alfonso, membres du groupe Manouchian. En août 1944, il participa à la Libération d’Ivry.

Secrétaire de la section du Parti communiste d’Ivry-sur-Seine (1948-1955), il fut élu conseiller municipal de la commune le 19 octobre 1947 et le 26 avril 1953 sur les listes conduites par Georges Marrane. Il fut désigné comme sixième adjoint le 27 juillet 1950 et cinquième adjoint le 24 juin 1953. Il dut démissionner de ses fonctions le 6 mars 1956 en raison d’une nomination à un emploi communal (loi du 5 mai 1884, article 38). Il fut en effet nommé directeur des installations sportives de la commune.

Raymond Laluque avait cumulé ses fonctions de secrétaire de la section communiste d’Ivry avec celles qu’il assumait au comité fédéral du PCF de la Seine. Il avait été élu en 1951 puis était entré au bureau fédéral de Seine-Sud, lors de sa création, en décembre 1953. Il avait été réélu en 1954, mais n’y avait plus siégé à partir d’octobre 1955. Il avait alors repris un travail de polisseur sur métaux dans une petite entreprise de Vitry-sur-Seine (Seine, Val-de-Marne) jusqu’en 1956.

Il était déjà secrétaire général de l’Union sportive d’Ivry depuis 1954 (il allait en être le responsable pendant dix ans) lorsqu’il prit la direction des installations sportives. Il joua un rôle décisif jusqu’à sa retraite, en 1980, dans le développement de l’US en contribuant à en faire « une grande association omnisports ». Raymond Laluque fut aussi directeur du centre des Vacances enfantines des Mathes (Charente-Maritime) de 1947 à 1957.

Titulaire de la carte de combattant volontaire de la Résistance, il était médaillé de la Jeunesse et des Sports (1972). Raymond Laluque s’était marié le 8 août 1942 avec Renée Lamy et le 24 décembre 1949 avec Jeanne Laurent à Ivry-sur-Seine.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article73596, notice LALUQUE Raymond, Eugène par Michèle Rault, Nathalie Viet-Depaule, version mise en ligne le 27 août 2009, dernière modification le 12 octobre 2009.

Par Michèle Rault, Nathalie Viet-Depaule

SOURCES : Arch. Dép. Val-de-Marne, 1 Mi 2426. — Arch. Com. d’Ivry-sur-Seine. — L’USI, 80 ans, p. 31. — Témoignage de Raymonde Laluque, 2007. — Notes de Paul Boulland.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément