LABÉ Auguste

Par Claude Pennetier, Nathalie Viet-Depaule

Né le 11 août 1881 à Saulxures-lès-Vannes (Meurthe-et-Moselle), mort le 16 juin 1965 à Yerres (Seine-et-Oise, Essonne) ; ouvrier verrier puis marchand de vins-restaurateur ; militant socialiste puis communiste ; conseiller municipal de Choisy-le-Roi (Seine, Val-de-Marne).

Fils d’un marchand-épicier, Auguste Labé, ouvrier verrier puis marchand de vins-restaurateur, habitait Choisy-le-Roi bien avant la Première Guerre mondiale. Socialiste, il fut candidat aux élections municipales de 1912 mais n’entra à l’hôtel de ville que le 7 décembre 1919. Il adhéra au Parti communiste après le congrès de Tours (décembre 1920) et votait toujours en 1924 avec la majorité communiste du conseil dont Jean Petit* était le maire. ll se représenta aux scrutins de 1925, de 1927 et de 1929 toujours au nom du BOP mais fut constamment battu. Il serait devenu par la suite, selon le témoignage d’André Grillot*, « socialisant ».

Auguste Labé s’était marié le 6 novembre 1909 à Vitry-sur-Seine avec Julie Dumézy dont il eut un fils en 1910 à Choisy. Il vivait encore dans la commune après la Libération puis se retira à Yerres (Seine-et-Oise, Essonne).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article73579, notice LABÉ Auguste par Claude Pennetier, Nathalie Viet-Depaule, version mise en ligne le 26 août 2009, dernière modification le 26 août 2009.

Par Claude Pennetier, Nathalie Viet-Depaule

SOURCES : Arch. Dép. Paris, DM3 ; versement 10451/76/1 ; listes électorales et nominatives. — Témoignage d’André Grillot. — Renseignements recueillis par Michèle Rault. — État civil de Saulxures-lès-Vannes, Vitry-sur-Seine et Yerres.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément