BERTIN Aimé, Ernest

Par Jacques Girault

Né le 11 octobre 1906 à Saint-Maximin (Var), mort le 23 mars 1956 à Saint-Maximin ; employé électricien ; militant communiste.

Issu d’une famille de petits paysans et de commerçants, Aimé Bertin, après son service militaire, marié à Nans (Var) en novembre 1928, père de deux enfants, travaillait à la Société de l’énergie électrique. Il fut trésorier du cercle du « Réveil social » de Saint-Maximin en 1930. Il était membre du comité de la section communiste en 1937. Mobilisé en 1939, il fut prisonnier en Allemagne.

Après la guerre, Aimé Bertin fut surveillant EDF à Cuers puis à Saint-Maximin. Il était libre penseur. Après sa mort, Le Petit Varois, quotidien communiste, lui consacra un article.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article73484, notice BERTIN Aimé, Ernest par Jacques Girault, version mise en ligne le 22 octobre 2010, dernière modification le 22 octobre 2010.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. privées. — Presse locale.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément