BONVALET Pierre, Georges

Par Claude Pennetier

Né le 4 janvier 1906 à Paris (XIIIe arr.), mort le 12 septembre 1987 à Villemoisson (Essonne) ; cordonnier ; militant communiste ; conseiller municipal d’Arcueil (Seine, Val-de-Marne).

Pierre Bonvalet
Pierre Bonvalet
La Voie nouvelle, n° 325, 7 mars 1959.

Fils d’un typographe et d’une blanchisseuse-repasseuse, Pierre Bonvalet vint avec ses parents et ses deux sœurs à Arcueil avant 1914. Titulaire du certificat d’études primaires, il fit un apprentissage de cordonnerie. Après un service militaire de dix-huit mois en Tunisie, il se syndiqua en 1928.

Artisan cordonnier avenue de la République à Arcueil, Pierre Bonvalet adhéra au Parti communiste en 1935. Il fut élu conseiller municipal communiste d’Arcueil sur la liste de Marius Sidobre le 12 mai 1935, 12e sur 27. Il fut désigné délégué sénatorial aux élections du 10 avril 1938. Il suivit une école fédérale en 1937, fut secrétaire de cellule et membre du bureau de section en 1938-1939.

La préfecture de la Seine le déchut de son mandat le 9 février 1940. Prisonnier de guerre, il fut libéré pour raison sanitaire.

Toujours communiste à la Libération, secrétaire de cellule, il fit partie du conseil municipal provisoire désigné par l’arrêté préfectoral du 15 novembre 1944 et fut nommé aux commissions des finances, des fêtes et des sports. Il se présenta avec succès aux élections municipales du 29 avril 1945 où il fut nommé délégué à l’office municipal des sports, du 19 octobre 1947, du 26 avril 1953 et du 8 mars 1959 sous la nouvelle municipalité Marius Sidobre. Son mandat prit fin en 1965 sous la municipalité Marcel Trigon.

Pierre Bonvalet militait au syndicat du petit commerce et de l’artisanat et au syndicat des cordonniers bottiers qui avait son siège au 21, rue Jean Moulmarch, Paris Xe arr. Il fut nommé délégué du conseil municipal au syndicat intercommunal des pompes funèbres en 1945 et présida le club sportif CSAA de 1947 à 1957.

Il s’était marié le 5 octobre 1939 à Arcueil avec Léonie, Yvonne, Marie Figeac, née en 1907 (porteuse à domicile en 1936 puis biscuitière). Une fille, Léa, naquit en 1926.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article73443, notice BONVALET Pierre, Georges par Claude Pennetier, version mise en ligne le 21 août 2009, dernière modification le 3 décembre 2009.

Par Claude Pennetier

Pierre Bonvalet
Pierre Bonvalet
La Voie nouvelle, n° 325, 7 mars 1959.

SOURCES : Arch. Paris, DM3 ; Versement 10451/76/1. — Arch. Dép. Val-de-Marne, 1 Mi 2426. — Arch. Com Arcueil. — Arch. fédération communiste du Val-de-Marne (notes de Paul Boulland). — Documents de la mairie d’Arcueil pour l’Institut Maurice Thorez. — État civil d’Arcueil et de Paris XIIIe arr.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément