KEIGNAERT René, Abel

Par Julien Cahon

Né le 25 mars 1901 à Bailleul (Nord), mort le 7 mars 1979 à Albert (Somme) ; secrétaire ; militant socialiste SFIO puis communiste dans la Somme, militant syndicaliste CGT ; maire d’Albert (1945-1946).

Fils d’Henri Charles Keignaert, tisserand, et de Reinilde Mathilde Warlop, journalière d’origine belge, René Keignaert se maria en premières noces à Lille le 5 mars 1921 avec Irma Elise Dhoudain,

Militant de la SFIO, il adhéra ensuite au Parti communiste. Membre du Comité local de Libération d’Albert, René Keignaert fut candidat aux municipales d’avril 1945. Il fut élu au second tour et devint maire d’Albert le 8 mai 1945. Il conserva cette fonction jusqu’au 8 avril 1946.
Nommé conseiller général provisoire à la libération, il représentait la CGT et le canton d’Albert au sein de l’assemblée départementale.

Membre du conseil syndical de la SNCAN, René Keignaert était le secrétaire de l’UL-CGT d’Albert en 1945. Il ne se présenta pas aux élections de septembre 1945. Charles Allassonnière fut le candidat communiste dans le canton.

A la fin de l’année 1945, René Keignaert fut contraint de démissionner du PCF et de toutes ses fonctions. La direction du PCF lui avait adressé de multiples reproches d’ordre moral et politique. Il était notamment jugé « trop tiède » par le parti et un rapport des renseignements généraux invoquait des problèmes de mœurs. Ces motifs rappellent d’autre part les griefs énoncés, souvent sans fondement, dans les listes noires. Ce fut la première démission importante de la fédération communiste de la Somme après la libération.

René Keignaert se remaria à Roye le 27 juin 1953 avec Irène Marie Cocu, puis en troisièmes noces à Albert le 17 février 1961 avec Irma Elise Dhoudain, et en quatrièmes noces à Albert le 27 juin 1968 avec Marcelle Marthe Marie Boussu.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article73437, notice KEIGNAERT René, Abel par Julien Cahon, version mise en ligne le 21 août 2009, dernière modification le 21 août 2009.

Par Julien Cahon

SOURCES : Arch. Dép. Somme, 21W174, 21W364, 1471W16, R333.065. — Le Travailleur de la Somme, 1945-1980. — État-civil de Bailleul et d’Albert — Renseignements fournis par la mairie d’Albert.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément