PEIRIER Charles, Marius

Par Jacques Girault

Né le 27 mars 1887 à Carnoules (Var), mort le 9 juillet 1974 à Carnoules ; cheminot ; socialiste SFIO de Carnoules.

Fils d’un propriétaire d’opinions socialistes, Charles Peirier, cousin de Jules Peirier, reçut les premiers sacrements catholiques et obtint le Certificat d’études primaires. Il effectua son service militaire dans l’infanterie alpine à Menton (Alpes-Maritimes). Mécanicien à la compagnie du PLM (service traction) depuis 1910 aux dépôts de Carnoules et des Arcs (Var) jusqu’à sa retraite en 1938, il fut réquisitionné comme mécanicien au dépôt de Laroche-Migennes (Yonne) de 1914 à 1918.

Socialiste SFIO avant 1914, libre penseur, membre du cercle de la Démocratie sociale et de la section de la Ligue des droits de l’homme de Carnoules, il resta au Parti socialiste SFIO en 1920. Candidat aux élections municipales de Carnoules le 3 mai 1925, sur la liste du Cartel des gauches présentée par la section socialiste SFIO, il obtint 95 voix sur 460 inscrits. Membre du comité de soutien au candidat socialiste SFIO pour les élections législatives de 1928, il se rapprocha des communistes par la suite et, au début des années 1930, fréquenta le cercle ouvrier et paysan où il excellait dans le chant. Classé comme « sympathisant » par Rouge-Midi, hebdomadaire communiste, il fut élu conseiller municipal le 5 mai 1935, avec 310 voix sur 495 inscrits. Membre de la commission des finances et de la commission scolaire, il fut désigné comme délégué sénatorial. Le conseil à majorité communiste fut dissous en octobre 1939.

Peirier fut relancé, en mars 1957, par Jean Charlot, secrétaire de la Fédération socialiste SFIO, pour qu’il contribue à reconstituer une section du Parti à Carnoules.

Marié religieusement en décembre 1920 à Brignoles (Var), père d’un enfant qui ne reçut pas de sacrements religieux, Peirier eut des obsèques civiles.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article7333, notice PEIRIER Charles, Marius par Jacques Girault, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 18 septembre 2013.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Dép. Var, 2 M 7 30 1, 31 1, 35 1. — Arch. Com. Carnoules. — Arch. Jean Charlot (Centre d’histoire sociale du XXeme siècle. — Renseignements fournis par la famille de l’intéressé. — Sources orales.

Version imprimable Signaler un complément