HERBST Michel, Charles, Honoré. Pseudonyme à Moscou : CAMILLE André (version DBK)

Par Sylvain Boulouque, Claude Pennetier

Né le 15 août 1896 à Chaudeney-sur-Moselle (Meurthe-et-Moselle) ; cheminot puis ouvrier du textile ; militant communiste de Troyes (Aube) ; élève de l’École léniniste internationale.

Fils d’un terrassier aux chemins de fer, Michel Herbst, cheminot à Toul, fut secrétaire du syndicat unitaire en 1923. Il adhéra au Parti communiste en avril 1923 et fut candidat aux élections législatives de 1924 sur la liste du Bloc ouvrier et paysan. Devenu apprêteur en bonneterie, Michel Herbst était, en 1929, secrétaire de l’ARAC à Troyes (Aube).

En 1931-1932, il fut envoyé comme élève de l’École léniniste internationale de Moscou sous le nom d’André Camille.
Le secrétaire de la région troyenne, Marius Navoizat, notait à son sujet : Ce camarade a été choisi parce que je considère que tel est l’intérêt du Parti, malgré le vide que son départ peut provoquer au secrétariat régional. Il est travailleur et pourra rendre de grands services à son retour. Attitude excellente envers la ligne du Parti et n’a pas eu de faiblesses dans la lutte contre l’opportunisme. Remplit ses fonctions convenablement, mais à la condition d’être soutenu et épaulé. »

Vassart ajoutait « Nous devons faire des réserves sur le camarade Herbst. Nous avons appris après son départ seulement que le choix de sa candidature avait été fait uniquement par l’ancien secrétaire régional. Après son départ, une cellule de Troyes ayant connaissance de son envoi à l’ELI a protesté contre ce choix. Elle dit que le camarade Herbst n’est pas des plus actifs et l’accuse d’avoir refusé de prendre la gérance du journal régional. Le secrétaire de l’Union régionale des syndicats proteste également et porte contre lui la même accusation ».

Les jugements portés sur lui étaient peu enthousiastes mais ses évaluateurs mettaient à son crédit sa « bonne volonté dans le travail et la lutte contre les déviations ».

S’étant prononcé contre la dissidence de l’avocat René Plard en 1932, Herbst intervint vivement dans une réunion organisée par ce dernier avec la participation de Jacques Doriot en 1934. En 1936-1937 il était secrétaire du comité local du Front populaire de Troyes.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article73237, notice HERBST Michel, Charles, Honoré. Pseudonyme à Moscou : CAMILLE André (version DBK) par Sylvain Boulouque, Claude Pennetier, version mise en ligne le 12 août 2009, dernière modification le 25 septembre 2010.

Par Sylvain Boulouque, Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Nat. F7/13672, Nancy, 12 juin 1925. — Arch. Dép. Meurthe-et-Moselle, 3 M 92. — L’Égalité. — État civil de Chaudeney. — La Dépêche de l’Aube, 1929-1936. — Le Rappel, 1934. — Danielle Tartakowsky, Écoles et éditions communistes, 1921-1933. Essai sur la formation des cadres du PCF, Thèse 3e cycle, Paris VIII, 1977, deux volumes. — RGASPI : 495.270.657. Questionnaire de l’ELI (erreur sur la date de naissance). Autobiographie du 18 novembre 1931 à Moscou ; notes en russe traduites par Macha Tournié ; 517 1 998. — Notice du DBMOF. — Notes de René Lemarquis.

Version imprimable Signaler un complément