GODON Gaston. Pseudonyme : THERINCHAMP Gaston

Par José Gotovitch

Né le 4 juillet 1910 à Boussu (Borinage) mort à Saint-Ghislain (Borinage) le 3 mars 1986 ; manœuvre de charbonnage, chômeur ; dirigeant fédéral de la Jeunesse communiste et du Parti communiste ; élève de l’École léniniste internationale ; militant clandestin.

Né dans une famille ouvrière (père mineur, quatre frères et deux sœurs, mineurs, ajusteur, petit commerçant et ménagères), Gaston Godon travailla en surface dans les charbonnages dès quatorze ans. Il adhéra à la Jeunesse communiste en 1927, à la Centrale révolutionnaire des mineurs en 1928. Il faisait le coup-de-poing avec les Jeunesses socialistes. Très engagé dans la grande grève de 1932, il rejoignit le Parti et fut licencié pour son activité politique. Chômeur, il devint membre du comité fédéral du PC jusqu’à son envoi à l’École léniniste internationale à Moscou, d’octobre 1935 à février 1937 sous le pseudonyme de Gaston Therinchamp. À son retour, il fut chargé du recrutement et du paiement des familles des volontaires des Brigades. Secrétaire d’organisation fédéral, il fut poursuivi et emprisonné pendant un mois durant la drôle de guerre, mais libéré par un non-lieu. La justice recherchait les tracts imprimés pour le PCF. Il assura la diffusion de la presse semi-légale du Parti communiste belge. Arrêté quelques jours comme suspect le 10 mai 1940, il participa au démarrage de l’action clandestine au Borinage avant d’être désigné comme responsable dans le Brabant Wallon. Exclu du PC en août 1942 pour des raisons relevant de sa vie privée, il retourna à la mine où son action syndicale entraîna son arrestation et son emprisonnement en Allemagne. Rentré en mai 1945, il demanda et obtint sa réintégration « car il ne peut plus vivre en dehors du Parti ». Il déménagea à Wasmes, se maria en 1947 avec Alicia Mariage (1907-). Ayant repris sa profession de mineur comme ouvrier de surface, il poursuivit ensuite une activité politique dans la fédération boraine sans plus exercer de responsabilités particulières.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article73213, notice GODON Gaston. Pseudonyme : THERINCHAMP Gaston par José Gotovitch, version mise en ligne le 5 juillet 2010, dernière modification le 1er juin 2010.

Par José Gotovitch

SOURCES : RGASPI, 495 193 120. — CARCOB, Dossier CCP.- Papiers personnels de Francis Drugman.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément