YVONNET François, Théodore

Né le 22 novembre 1831 à Bayeux (Calvados) ; peintre d’enseignes ; aisé ; établi depuis dix-sept ans, rue de la Folie-Méricourt, à Paris, XIe arr. Sous la Commune, il était sous-lieutenant à l’état-major de la Place, chargé du bureau topographique. Vers le 15 mai, il passa le concours qu’organisa la Commune pour le recrutement d’officiers d’état-major. Il recueillit les appréciations suivantes : « Examen écrit : mauvais ; examen oral : nul à peu près ». Il fut condamné par contumace, le 2 décembre 1872, à la déportation dans une enceinte fortifiée. Arrêté le 11 octobre 1878, il eut connaissance de son jugement ce jour-là. Il fut acquitté en jugement contradictoire.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article73097, notice YVONNET François, Théodore , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 26 juillet 2009.

SOURCES : Arch. Min. Guerre, 3e conseil (n° 2570). — Arch. PPo., listes de contumaces. — Le Mouvement social, n° 37, octobre-décembre 1961, pp. 64-65, article de J. Rougerie : « Comment les Communards voyaient la Commune ».

Version imprimable Signaler un complément