PATTE René, Charles

Par Claude Pennetier

Né le 1er août 1904 à Paris (VIe arr.), mort le 13 septembre 1988 à Villepinte (Seine-Saint-Denis) ; cheminot, dessinateur à la Société nationale des chemins de fer de la Région Est ; syndicaliste unitaire (CGTU) et militant communiste ; secrétaire national de la FTOF ; résistant ; militant communiste de Villeneuve-le-Roi (Seine-et-Oise, Val-de-Marne) .

Photo de René Patte dans son dossier du Komintern
Photo de René Patte dans son dossier du Komintern

Enfant naturel de Marguerite Berleus, reconnu dix ans plus tard, fils d’un employé de la TCRP (wattman) et d’une ménagère, sympathisants communistes, René Patté fit des études primaires et complémentaires et obtint le CEP puis le Brevet élémentaire.

Amateur de théâtre, membre actif de la FTOF dont il devint secrétaire national, il adhéra au Parti communiste en 1933 par l’intermédiaire du bureau de la FTOF et milita dans le Xe arr. de Paris avec l’architecte-décorateur Jean Nicolas et l’animateur de la Maison de la Culture René Blech . Il fut désigné pour participer à une école régionale et choisi comme répétiteur pour école de section

Dessinateur au service général de la voie, domicilié à Noisy-le-Sec (Seine, Seine-Saint-Denis) [il semble s’installer ensuite à Paris], René Patte était en 1928 secrétaire adjoint du syndicat unitaire des cheminots de Paris-Est. (Voir Ludovic Derriey).

Son épouse était sténo dactylo à la Bourse du travail de Paris. Ils s’étaient mariés le 5 août 1933 à Paris (XIXe arr.).

Arrêté le 5 mars 1941, il fut condamné à six mois de prison pour infraction au décret du 26 septembre 1939 portant interdiction du Partti communiste.Résistant, il fut secrétaire de l’Université nouvelle.

René Patte appartint au comité populaire de libération de la gare de l’Est. La police le disait, en 1950, domicilié 10 rue Pernety à Paris XIVe arr. En 1959, il se présenta aux élections municipales sur la liste du Parti communiste à Villeneuve-le-Roi (Seine-et-Oise, Val-de-Marne).

Est-ce le Patte qui fit parti de la commission politique du PCF désignée par le comité central tenu à Ivry-sur-Seine les 21-23 janvier 1945 ?

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article7298, notice PATTE René, Charles par Claude Pennetier, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 29 août 2013.

Par Claude Pennetier

Photo de René Patte dans son dossier du Komintern
Photo de René Patte dans son dossier du Komintern

SOURCES : RGASPI, 495 270 5867, autobiographie, Paris, 2 novembre 1938, 4 feuillets, classé AS. — Arch. Nat., F7/13674. — Tract électoral. — CAC 19960325 article 1, rapport RG PCF 1950 (communiqué par l’IHTP). — État civil.

Version imprimable Signaler un complément