PATÉ Olivier

Par Louis Botella

Né le 31 mars 1901, mort le 26 octobre 1981 ; syndicaliste cheminot CGT puis FO des Ardennes.

En mars 1936, Olivier Paté était le secrétaire du syndicat CGT des cheminots de Vireux-Molhain. En janvier 1940, il assumait toujours cette fonction.

Après la Seconde guerre mondiale, Olivier Paté était employé au service Exploitation puis Mouvement à Revin (Ardennes). Il termina sa carrière comme facteur-chef. Il participa à la création de Force ouvrière en 1948, au congrès constitutif en mars 1948 ainsi qu’aux congrès fédéraux de 1952 et 1954.

Il était le père d’André Paté.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article7292, notice PATÉ Olivier par Louis Botella, version mise en ligne le 4 décembre 2018, dernière modification le 4 décembre 2018.

Par Louis Botella

SOURCES : Le Cheminot de l’Est, organe de l’Union des syndicats confédérés de l’Est, puis de l’Union des syndicats CGT de l’Est, mars 1936, janvier 1940 (Institut d’histoire sociale de la Fédération CGT des cheminots). — Informations transmises par André Paté*.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément