VINCHES Jean, Antoine

Né le 11 mars 1834 à Rivesaltes (Pyrénées-Orientales) ; demeurant à Paris, 33, rue de Jussieu (Ve arr.) ; célibataire ; journalier. Il avait été condamné, le 11 août 1870, par le tribunal correctionnel de la Seine, à quatre mois de prison pour cris séditieux, puis libéré le 7 septembre. Incorporé, lors de la formation de la Garde nationale, au 59e bataillon, il tomba malade et ne fit aucun service. Le 1er mai 1871, il s’enrôla au 270e bataillon des chasseurs fédérés de la Commune. Fait prisonnier à Neuilly le 22 mai, il fut condamné, le 23 mars 1872, par le 10e conseil de guerre, à cinq ans de détention et à la privation des droits civiques.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article72776, notice VINCHES Jean, Antoine , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 26 juillet 2009.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/791.

Version imprimable Signaler un complément