TRIPPIER Arsène

Né le 23 mars 1852 à Paris ; y demeurant, 9, rue Pierre-Lescot (Ier arr.) ; célibataire ; garçon marchand de vins. Incorporé, fin avril, comme simple garde à la 3e compagnie de marche du 113e bataillon, il passa deux jours au fort de Montrouge, puis trois jours à Issy. De retour à Paris vers le 10 mai, il rentra chez lui, et ne prit plus aucune part à l’insurrection, dit-il. On l’arrêta le 23 mai. Les renseignements recueillis sur son compte étaient mauvais. Il fut condamné, le 8 mars 1872, par le 26e conseil de guerre, à un an de prison.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article72039, notice TRIPPIER Arsène , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 26 juillet 2009.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/748.

Version imprimable Signaler un complément