SIMON L

Membre du Comité fédéral rouennais de l’Internationale en septembre 1870 (d’après manuscrit Testut, Arch. PPo. B a/439), il protesta contre l’arrestation d’Aubry Émile, secrétaire-correspondant de la Fédération (L’Internationale, 15 mai 1870.) Voir Vaughan E.
Sur l’initiative de la Fédération une manifestation patriotique fut organisée à Rouen le 22 septembre 1870 au cours de laquelle on demanda qu’il ne soit accepté de proposition de paix qu’ » à la condition que les Prussiens soient refoulés au-delà du territoire français ». Simon fit partie de la Commission de vigilance élue à la suite de cette manifestation et « chargée de se mettre en rapport avec le Comité de défense du département ».

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article71077, notice SIMON L, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 26 juillet 2009.

SOURCE : L’Internationale, 9 octobre 1870 (L’Internationale du 15 mai 1870 donne deux Simon L. Y eut-il deux personnes de ce nom ou s’agit-il d’une erreur ? Nous ne savons. L’Internationale du 9 octobre 1870 donne Simon sans initiale de prénom.)

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément