SÉNÉCHAL J.-A

Poète-chansonnier, il écrivit au temps de la Commune et contre Versailles L’Union républicaine, Paris Libre, Les trois cortèges, Aux mânes des gardes nationaux tués sous les feux du Mont-Valérien (cf. Recueil factice de chansons en feuilles volantes, Bibl. Nat., Ye 969-, 172 et 195). Après la Commune, il écrivit d’autres couplets, contre elle cette fois.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article70913, notice SÉNÉCHAL J.-A , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 4 janvier 2012.

SOURCE : Notes de Jean Maitron.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément