SCHITZENOFFER Victor, Joseph

Né le 24 septembre 1847 à Paris ; célibataire ; journalier. Garde, pendant le 1er Siège, dans le 13e bataillon de la Mobile de la Seine, il avait été condamné le 31 octobre 1870, par le 2e conseil de guerre, à cinq ans de prison pour outrage envers un supérieur en dehors du service. Délivré de la Roquette le 22 mars par des gardes nationaux, il fut incorporé, fin avril, dans le 131e bataillon. Condamné, le 10 janvier 1872, par le 3e conseil de guerre, à trois ans de prison (qui s’ajoutèrent à la peine de cinq ans prononcée le 31 octobre 1870) et dix ans de privation des droits civiques, il obtint une remise d’un an le 28 décembre 1875 ; le 27 juin 1876, il vit sa peine réduite à un an, et finalement remise le 7 mai 1877.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article70769, notice SCHITZENOFFER Victor, Joseph , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 26 juillet 2009.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/773, n° 9276.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément