SAINT-OMER (De) Émile, Joseph, Adrien.

Né le 13 février 1827 à Saint-Quentin (Aisne) ; compromis dans l’affaire des otages en mai 1871 et exécuté à Satory le 25 juillet 1872.
Fils d’un professeur de calligraphie ; célibataire ; négociant ou, comme on dit devant le conseil de guerre, « aventurier qui prétend avoir fait la guerre en Amérique et s’être finalement établi négociant à la Havane » où il était en 1870. Il regagna la France et s’engagea volontairement pour la durée de la guerre ; il se distingua à Champigny, à Buzenval, au 28e régiment d’infanterie de ligne, et fut licencié avec grade de caporal. Désireux de retourner à Cuba, il reçut une feuille de route pour Cherbourg (Manche) et arriva à Paris le 19 mars 1871. Il accepta le grade de lieutenant à la 3e compagnie de marche du 74e bataillon fédéré, obtenu par élection le 25 mars, sur la proposition de Dalivous qu’il connaissait. Il avait charge dans son bataillon de poursuivre les réfractaires et fut blessé à Neuilly.
Dénoncé après la Commune, il fut emprisonné aux Chantiers. On l’accusa d’avoir, pendant la dernière semaine de mai, « accompagné les otages au secteur » ; il nia, et certaines contradictions dans ses réponses laissent croire qu’il fut peut-être spectateur du drame de la rue Haxo. Le 6e conseil de guerre le condamna le 21 mars 1872 à la peine de mort ; il fut exécuté le 24 juillet à Satory.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article70495, notice SAINT-OMER (De) Émile, Joseph, Adrien. , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 26 juillet 2009.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/742. — Arch. Min. Guerre, dossier Haxo. — M. Vuillaume, Mes Cahiers rouges... op. cit.

ICONOGRAPHIE : G. Bourgin, La Commune, 1870-1871, op. cit., p. 406.

Version imprimable Signaler un complément