ROUSSIN Allain

Né le 12 mai 1837 à Lambezellec (Finistère) ; demeurant à Paris ; célibataire ; cordonnier. Lors de la formation de la Garde nationale, il entra dans une compagnie du 214e bataillon ; sa mauvaise santé le fit passer ensuite aux compagnies sédentaires. Il continua son service après le 18 mars 1871 et suivit son bataillon au fort d’Issy où il resta huit jours. Par suite d’un décret de la Commune, il fut de nouveau incorporé dans une compagnie de marche ; il passa quinze jours au fort de Montrouge, puis rentra à Paris, vers le 17 ou le 18 mai ; il suivit, le 23, sa compagnie au Père-Lachaise, au cimetière israélite. Le 26, il rentra chez lui ; le 28, il regarda passer un convoi de prisonniers ; trahi par son képi de garde national, il fut arrêté. Les renseignements le concernant étaient bons. Condamné, le 27 mars 1872, par le 13e conseil de guerre, à cinq ans de détention et à la privation des droits civiques, il vit sa peine réduite à trois ans le 16 janvier 1875.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article70284, notice ROUSSIN Allain , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 26 juillet 2009.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/755.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément