ROUSSEAUX François (ou ROUSSEAU ?)

Né le 1er avril 1838 à Mézières (Ardennes) ; marié, père d’un enfant, il devint veuf en 1878 ; chaudronnier. En 1871, il était sous-lieutenant au 85e bataillon fédéré. Il fut condamné par contumace, le 9 janvier 1873, par le 10e conseil de guerre, à la déportation dans une enceinte fortifiée. Il était arrivé en Belgique le 24 octobre 1872. Il résidait à Molenbeek-Saint-Jean lorsqu’il obtint la remise de sa peine en 1879.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article70228, notice ROUSSEAUX François (ou ROUSSEAU ?) , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 26 juillet 2009.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/848 et BB 27. — Arch. Min. Guerre, 10e conseil (n° 707). — Arch. PPo., listes de contumaces. — Arch. Gén. Roy. Belgique, dossier de Sûreté n° 257361 (en 1880).— F. Sartorius, J.-L. De Paepe, Les Communards en exil. État de la proscription communaliste à Bruxelles et dans les faubourgs, Bruxelles, 1971.

Version imprimable Signaler un complément