RIBBET Claude, Maurice

Né le 5 mars 1827 à Ving-Favorge (Haute-Savoie) — serait-ce Viuz-la-Chiésaz, Viuz-en-Sallaz ? et, vraisemblablement, Faverges et non Favorges ? Ribbet demeurait, 6, rue Maubuée, à Paris ; célibataire ; garçon de cuisine. Le 4 avril 1862, il avait été condamné à un mois de prison et 25 F d’amende pour coups et blessures ; le rapport de police dit qu’il sortait de prison le 5 avril 1871. Il ne fit aucun service pendant le Siège ; au début d’avril, il s’enrôla dans la 2e compagnie de marche du 70e bataillon ; il déposa les armes le 28 mai à Belleville. Arrêté boulevard du Prince-Eugène, il fut condamné, le 11 janvier 1872, par le 12e conseil de guerre, à deux ans de prison et dix ans de privation des droits civiques.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article69633, notice RIBBET Claude, Maurice , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 26 juillet 2009.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/799.

Version imprimable Signaler un complément