RECLUS Paul [RECLUS Jean-Jacques, Paul]

Frère d’Élie et d’Élisée, né à Orthez (Basses-Pyrénées) en 1847, mort à Paris en 1914 ; chirurgien.

« Chirurgien réputé », « dernier rejeton de cette illustre famille de savants » (Le Temps, 12 février 1904), il tenta, avec ses confrères Dupré et Rambaud, de réorganiser l’enseignement à la Faculté de médecine durant la Commune, mais ils se heurtèrent à l’hostilité de la majorité des étudiants en médecine (cf. M. Dommanget, l’Enseignement [...] sous la Commune, op. cit., p. 33).
Interne à l’hôpital de la Pitié durant la Commune, il prit part aux combats, puisqu’il déclara dans une interview au Temps avoir « déposé les armes » ; il avait participé à la sortie du 4 avril en qualité de médecin.
Une salle du pavillon d’urologie de l’hôpital Cochin porte aujourd’hui son nom.
Voir Reclus Élie, Reclus Élisée et leur beau-frère Casse Germain.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article69411, notice RECLUS Paul [RECLUS Jean-Jacques, Paul] , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 26 novembre 2018.

SOURCES : Dossiers Élie et Élisée Reclus (Arch. PPo., B a/1237). — Le Temps, 12 février 1904.