REBIÈRE Jean [Commune]

Né le 26 octobre 1841 à Nanteuil (Dordogne), domicilié à Paris, scieur de pierres. Il fut condamné pour sa participation à la Commune de Paris à une peine de déportation simple. Il fut transporté en Nouvelle-Calédonie par le 3e convoi, arrivé à Nouméa le 5 novembre 1872 (n° matricule 783). Sa peine fut commuée le 14 février 1878 en résidence obligatoire, mesure qui fut levée quelques mois plus tard. Le 28 octobre de la même année, Rebière gagna l’Australie.
Son dossier figure dans la série H-98, Colonies.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article69395, notice REBIÈRE Jean [Commune], version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 19 octobre 2011.

SOURCE : Roger Pérennès, Déportés et forçats de la Commune, de Belleville à Nouméa, Nantes, Ouest éditions, 1991. — Notes de M. Cordillot.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément