POUPON Adolphe, Émile

Né le 8 avril 1829 à Paris ; y demeurant ; marié, père d’un enfant ; ajusteur. Garde, pendant la Commune, au 155e bataillon fédéré, il toucha sa solde, mais ne fit aucun service jusqu’au 21 mai parce que malade ou travaillant ; il fut en effet employé chez un sieur Fichet du 26 avril au 6 mai et du 15 au 20 mai. Le 21, il monta la garde entre la porte d’Asnières et la porte de Clichy ; blessé le 25 à la barricade du boulevard du Prince-Eugène, il prétendit que c’était un garde du 132e bataillon qui l’avait blessé par imprudence. Il fut condamné, le 25 novembre 1871, par le 8e conseil de guerre, à un an de prison.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article68893, notice POUPON Adolphe, Émile , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 26 juillet 2009.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/748.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément