POUPIER Jean, Joseph

Né le 8 novembre 1842 à Sprimont (Belgique) ; tailleur de pierres ; célibataire. Il habitait Paris depuis quatre ans quand la guerre éclata mais il était inconnu à l’adresse qu’il indiqua. Il s’enrôla dans les guérillas de l’Île-de-France et fut licencié après l’armistice. Il reprit du service vers le 15 avril, « parce qu’il était sans ressources ». Garde, sous la Commune, à la légion des Enfants-Perdus il fut condamné, le 30 avril 1872, par le 23e conseil de guerre, à la déportation simple ; amnistié, il rentra par le Navarin. Voir Zingé F.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article68892, notice POUPIER Jean, Joseph , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 26 juillet 2009.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/839. — Arch. PPo., listes d’amnistiés. — Arch. Min. Aff. étrangères Belgique, 119 II.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément