PIEUCHOT Pierre

Né le 4 octobre 1841 à Saint-Aubin-les-Forges (Nièvre) ; demeurant à Ivry (Seine) ; marié, sans enfant ; forgeron. Il avait fait un congé dans une compagnie d’ouvriers d’artillerie de marine et avait été libéré en 1869 avec un certificat de bonne conduite. Pendant la guerre contre la Prusse, il s’était retiré chez son père à Fourchambault (Nièvre). De retour à Ivry après l’armistice, il travailla jusqu’au 5 avril et entra alors comme simple garde au 98e bataillon fédéré (Ivry) ; le 27 avril, il passa dans une batterie d’artillerie, puis se retira pour cause de maladie. On l’arrêta le 6 juin. Condamné, le 3 février 1872, par le 11e conseil de guerre, à un an de prison et à cinq ans de privation des droits civiques, il obtint la remise de sa peine le 11 janvier 1873, la suspension des droits civiques étant maintenue.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article68382, notice PIEUCHOT Pierre , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 26 juillet 2009.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/777.

Version imprimable Signaler un complément