PETERSEN L.

Né le 13 février 1814 à Copenhague (Danemark) ; mort le 25 juin 1894 à Copenhague ; ouvrier en fourrure ; adhérent de l’AIT à Paris, puis au Danemark.

Il habitait, en 1870, 29, quai d’Anjou, à Paris, IVe arr., et était membre de la section allemande de l’Internationale.
L. Petersen se confond avec Niels Lorents Petersen (dit aussi Niels Lorenzo Petersen), qui fut membre de la Ligue des justes puis de la Ligue des communistes. À la fin des années 1860, il écrivit des correspondances depuis Paris dans le Social-Demokrat, organe lassallien (de même que Léo Frankel).
Petersen vécut notamment en Suisse, en Belgique, en France, puis retourna au Danemark.
En juillet 1889, il prit part au congrès socialiste international de Paris.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article68046, notice PETERSEN L., version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 12 octobre 2019.

SOURCES : Dictionnaire Maitron, t. IV, p. 47. — Hans-Norbert Lahme, « Niels Lorents Petersen : Eine Skizze Seines Lebens in Der Arbeiterbewegung », International Review of Social History volume 29, n° 2, août 1984. — Notes de Julien Chuzeville.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément