MIRLEAU Louis, Joseph

Né le 20 novembre 1886 à Saint-Lambert-de-la-Potherie (Maine-et-Loire), mort le 29 mai 1971 à Angers (Maine-et-Loire) ; cheminot du PO ; militant communiste ; conseiller municipal de Vitry-sur-Seine (Seine, Val-de-Marne).

Fils d’un forgeron, Louis Mirleau, ancien combattant de la Première Guerre mondiale, employé de chemins de fer au Réseau PO, était présenté en 1935 comme ayant apporté « une part active dans la constitution du syndicat unique des cheminots de Vitry-sur-Seine ». Membre du Parti communiste, il fut élu le 5 mai 1935 conseiller municipal de cette commune sur la liste de Charles Rigaud. désigné délégué-suppléant aux élections sénatoriales du 20 octobre 1935 et délégué titulaire en 1938. Il fut déchu le 29 février 1940 de son mandat par le conseil de préfecture pour son appartenance au Parti communiste.

Mirleau habitait toujours Vitry à la Libération. Il retrouva un siège au conseil municipal provisoire, nommée le 10 octobre 1944, présidée par Lucien Français.

Marié en 1909 et en 1923 à Angers, remarié en 1931 à Vitry, il s’était retiré à Angers.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article6777, notice MIRLEAU Louis, Joseph, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 12 septembre 2013.

SOURCES : Arch. Dép. Paris, DM3, versement 10451/76/1. — Le Travailleur (canton d’Ivry), avril 1935. — Arch. Com. Vitry. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément